Etablissements de santé

 

 

Jocelyn Barrier, Président de la CME du Groupe Hospitalier Nord Vienne


En tant que Président de la Commission Médicale d'Établissement, le Dr Jocelyn Barrier accompagne la mise en place de la messagerie sécurisée au sein de son établissement.

 

Le Groupe Hospitalier Nord Vienne est passé à la messagerie sécurisée MSSanté. Quelles ont été vos motivations ?

La motivation, c'est tout d'abord de vivre avec son temps. Je pense qu'il est normal que dans le milieu médical, qui est un milieu hautement sophistiqué, on utilise de nouvelles technologies pour transmettre des informations tout en garantissant leur sécurité et la confidentialité des données.

MSSanté nous donne toutes ces garanties. C'est pourquoi nous sommes volontaires, à l'hôpital, pour développer ces échanges avec nos collègues de ville mais également avec nos collègues d'autres hôpitaux. Cependant, l'utilisation de la messagerie fait changer les pratiques, et changer les pratiques ce n'est jamais aussi simple qu'on le pense. Il a donc fallu une étape de réflexion puis d'organisation pour mettre ce projet en route.

Comment cela se passe dans votre pratique ?

Depuis six ans, nous disposons d'un dossier informatisé patient, que ce soit le dossier de soin ou encore le dossier médical. Par exemple, dans ce dossier, les informations du laboratoire remontent directement. Pour transmettre les résultats du labo aux médecins de ville, c'est quasiment transparent pour nous. Cela se fait automatiquement à partir du moment où le médecin traitant est équipé lui aussi d'une messagerie sécurisée.

Quant à la transmission de nos comptes rendus d'hospitalisation ou de consultation c'est aussi très facile. On dicte le compte rendu qui est ensuite « frappé » par le secrétariat. On corrige ensuite systématiquement le document puis on le valide électroniquement. Cette validation électronique permet de l'envoyer automatiquement vers la messagerie sécurisée de notre correspondant.

Quels sont vos objectifs aujourd'hui ?

Inciter nos correspondants à ouvrir des messageries sécurisées pour que l'on puisse communiquer de plus en plus via cet outil.

La messagerie sécurisée fluidifie énormément la coordination des soins. Encore faut-il que nous ayons des correspondants en ville. L'enjeu est donc de convaincre les médecins généralistes et les médecins spécialistes libéraux d'ouvrir une messagerie sécurisée pour que l'on ait un seul mode de fonctionnement. Les arguments sont la facilité d'emploi et l'uniformisation pour que tout le monde travaille de la même façon et échange de façon rapide, efficace et très sécurisée, non seulement des documents comme les comptes rendus d'hospitalisation et de consultation mais aussi discute d'un patient via ce canal.

La clé de la réussite : que ce soit simple, fiable, sécurisé et quasiment transparent.