Industriels de santé

 

 

Francis Mambrini, Président de la FEIMA


Trois questions à Francis Mambrini, Président de la FEIMA, qui rassemble les éditeurs majeurs du secteur ambulatoire, sur leur implication dans le déploiement de MSSanté.

 

Pourquoi les éditeurs de la FEIMA se sont-ils engagés dans la dynamique MSSanté ?

Nous avons pris conscience assez tôt de la nécessité d'inscrire nos outils dans un contexte de mise en relation des différents professionnels de santé au sein d'un écosystème élargi. Dans ce cadre, la messagerie sécurisée est un des outils fondamentaux, un vecteur d'échange. L'intégration de la messagerie sécurisée dans les outils que l'on propose aux professionnels de santé est donc une évidence. Elle se concrétise ou se concrétisera par une mise à jour des versions logicielles que les éditeurs distribuent sur le terrain.

 

Comment MSSanté sera intégrée aux logiciels métier ?

Nous avons interviewé des médecins, des pharmaciens, des paramédicaux pour connaître leurs attentes en matière d'utilisation d'un outil tel que la messagerie sécurisée. Une des premières attentes est l'intégration la plus fine possible de la messagerie sécurisée au sein du logiciel de gestion des dossiers patients qu'ils utilisent au quotidien. L'intégration doit être corrélée à la pratique professionnelle. Dès lors qu'un professionnel de santéest en consultation, il va réaliser différentes actions  via son logiciel. La messagerie est une des fonctions qui sera appelée directement depuis le dossier du patient dont il assure la prise en charge lorsqu'il souhaite par exemple communiquer un élément de son dossier à un confrère ou à un hôpital. Deuxième attente, la réception des résultats de laboratoire. L'outil devra être capable d'intégrer directement dans le dossier du patient les données structurées envoyées via la messagerie sécurisée par le laboratoire.

 

Quand les premières versions de logiciels intégrant MSSanté seront-elles disponibles ?

En ce qui concerne les logiciels pour les médecins, les déploiements sont déjà en route. Plusieurs gammes de produits des éditeurs de la FEIMA sont déjàdisponibles avec des fonctions de messagerie sécurisée intégrées. Sur le secteur des paramédicaux, les premiers déploiements sont prévus au premier trimestre 2016. Les travaux d'intégration sont en train d'être examinés par chacun de nos éditeurs. Quant au secteur des officines pharmaceutiques nous avons encore un certain nombre de contraintes techniques, notamment celles liées à l'authentification forte par carte CPS dans le cadre d'un exercice professionnel au comptoir. Nous sommes en train de les examiner en partenariat avec l'ASIP Santépour trouver des solutions alternatives qui nous permettront ensuite de lancer les développements et les déploiements auprès des officines pharmaceutiques. Les laboratoires de biologie travaillent, en partenariat étroit avec les éditeurs du secteur médical, à l'intégration directe des résultats de laboratoire dans le logiciel des médecins.